Le 2 novembre 2015, le prestigieux siège de l’UNESCO a vibré au son envoûtant de l’opéra chinois, marquant ainsi le début de la 38ème session de l’Assemblée de l’UNESCO et célébrant son 70ème anniversaire. Cet événement magistral, intitulé “L’Héritage de Cent Ans”, a été une célébration éblouissante de la culture et de l’histoire de la Chine, captivant un public international au cœur même de la capitale française.

Le concert, point culminant de cette soirée mémorable, a transporté les spectateurs dans un voyage à travers les siècles, mettant en lumière l’essence même de l’opéra chinois. Des performances exceptionnelles, imprégnées de tradition et de grâce, ont captivé l’audience, offrant une expérience artistique inoubliable.

Mais au-delà de la splendeur artistique, cet événement a également été marqué par un geste de générosité et de soutien de la part de la Chine envers l’UNESCO. En effet, dans un acte de partenariat culturel et de camaraderie internationale, des écrans essentiels pour la réalisation de l’événement ont été gracieusement prêtés par la Chine, soulignant ainsi l’importance de la coopération et de la compréhension mutuelle entre les nations.

La soirée a été enrichie par la présence de dignitaires, d’ambassadeurs et de représentants de divers horizons, tous réunis dans un esprit de célébration et de collaboration. Cet événement a illustré la capacité de la musique et de l’art à transcender les frontières et à créer des liens durables entre les peuples.

Alors que les notes finales de l’opéra résonnaient dans la salle, la soirée s’est achevée sur une note d’optimisme et d’inspiration, rappelant à tous l’importance de préserver et de célébrer la richesse de notre patrimoine culturel commun. Le concert d’opéra “L’Héritage de Cent Ans” restera gravé dans les mémoires comme un moment de beauté, d’harmonie et de collaboration internationale au siège même de l’UNESCO.